user_mobilelogo
logo euro

smiley nonanimeOn peut 'augmenter' et tromper le RÉEL pour illusionner ou pervertir le cerveau humain autant que les robots IA 
Mais JAMAIS la reconnaissance de vos pairs, témoins directs de votre activité professionnelle.
Pour les employeurs , pour les robots IA et pour vos collègues, les Annuaires alumni (= diplômés d'Ecoles supérieures), publiés et certifiés par vos pairs, constituent la garantie la plus fiable et la plus reconnue par les employeurs, vos clients, les professionnels de votre milieu de travail mais aussi, par les logiciels d'intelligence artificielle des moteurs de recherche (qui recoupent toutes les informations avec un critère de fiabilité).
Le réseau AIHy authentifie vos titres, grades, prix et certifications par une organisation officielle, transparente, éthique et non-commerciale.

anur tel32 CONSULTEZ-les et METTEZ les A JOUR, SVP tout au long de votre vie ! Clic droit sur l'icone, ici !

Comme MEMBRE AIHy : vous INTÉGREZ officiellement (pour la Loi et nos fédérations) votre propre  RÉSEAU SOCIOPROFESSIONNEL agronomique et paysager. L'AIHy® est agrée au niveau francophone, national et européen.
VOUS êtes RECONNU convenablement et publiquement (Annuaires corporatifs ET national, titres professionnels, etc).

MEMBRE AIHy : c'est RESTER INFORMER à temps et au bon moment, par vos confrères, par des professionnels expérimentés et par nos réseaux associatifs. Il comporte des tas d"amicales" (= groupes d'intérêts communs accessibles après un simple enregistrement gratuit)!
MEMBRE AIHy : c’est soutenir et déléguer à l'expertise de confrères expérimentés la défense de vos titres et grades.
Cette assurance-vie-professionnelle est efficace. Les associations d'ingénieurs belges sont fortes car unies (Ir+Ing.). N'oubliez pas que votre monde changera encore beaucoup.
Des Écoles, des spécialités, des diplômes et leurs archives vont disparaître ! Nous pas ...uniquement, grâce et par VOUS !
Nous ne sommes financés (depuis +50 ans) uniquement par vos cotisations (oui, le CA paye aussi).

Une fratrie, une famille, une corporation où vous adhérez, VOUS REND TOUJOURS PLUS FORT !

 entraideoiseautortue 600TOI ! + toi, + tous les autres = un réseau leader +efficace. MERCI

Vous ENREGISTRER comme INVITE sur le site AIHy C'est facile et totalement gratuit.
Une fois votre inscription validée par notre email, vous pouvez déjà "dialoguer" avec le réseau.
Notez que seul l"adhésion comme "MEMBRE" vous ouvre la toute grande puissance de ce site interactif.

eurologo f64x64COTISATIONS minimum pour intégrer annuellement le "corps AIHy.be"

cotisationtarif

Paiements en EURO vers la banque BNP-FORTIS pour « AIHY asbl » à 4500 Villers-le-Bouillet, Belgique
Bénéficiaire = [bic] GEBABEBB / compte [iban] BE79 0010 2227 6633
avec mention de VOTRE nom et si possible de n° référencé dans l'ANNUAIRE des PROMOTIONS (pour éviter toute erreur).

QUAND régler ma cotisation ?
A tout moment ! Chaque nouvelle promotion est invitée à la régler le plus tôt possible afin de bénéficier directement des avantages pré acquis.
Ceux qui administrent le réseau AIHy le font bénévolement, sans aucune forme de revenu. 
L'AIHY ne thésaurise rien. Tout est dépensé pour gérer l'association et ce site Internet.
Evidemment sans un soutien annuel et soutenu, nous disparaîtrons très vite. A vous de le décider !

MERCI à ceux qui depuis 1961 soutiennentvotre corps professionnel dans ses missions de protection de nos titres et grades, d'éducation éthique, de certification permanente et continuée et d'historien des sciences du vivant. 



reseauauhy f250x167Notre association est totalement INDÉPENDANTE, non subventionnée et gérée par des administrateurs bénévoles (élus pour des mandats de 2 ans) sous une forme juridique légalisée avec une comptabilité transparente publiée et déposée annuellement au Tribunal. CHAQUE cotisations financent linéairement le niveau des moyens de notre politique. Nous avons donc BESOIN de votre participation financière annuellement. Elle reste modique, non indexée depuis 1997 et vous rapporte des avantages 'groupes'.
Une carte carburant type 'société' (depuis 2009), l’échelonnement des factures de mazout de chauffage sans caution, etc...
Une affiliation régulière à l’AIHy, peut même vous éviter de perdre de l’argent, plusieurs années après le diplôme !
Par exemple, plus de 700 ingénieurs techniciens diplômés, non affiliés donc non-informés, ont complètement zappés l’assimilation comme ingénieur industriel. La procédure légale ne pouvait fonctionner que de 1997 à 2000 !
Après la réforme européenne de Bologne, les multiples réformes de notre enseignement supérieur (1 tous les 6 ans) vont encore entraîner bien des 'mises-à-jour' à suivre de près ou trop tard ...
Ne ratez plus les opportunités de formations continuées ou spécialisées organisées par nous, les HE, l'université et les associations d'ingénieurs : lean management, GAR, ToC, SIG, écoconseiller, QHSE, gestion des conflits, conseiller en prévention, etc.

cartemembre2018 600x1 
cartedemembreajp f900

 

COMMUNAUTÉ du RÉSEAU d'AGRONOMES et de PAYSAGISTES certifié(e)s AIHy®

Le site AIHy.org vous offre la capacité de reconnaissance au sein d'un réseau mondialisé de professionnels de plus de 17 spécialités agronomiques, environnementales et paysagères. Venez ici échanger, partager, proposer, poser des questions et obtenir des solutions.
L'AIHy représente des milliers de diplômés depuis la promotion 1849 (ingénieurs textiles).

partenariataihy 900

usersaihy

Fondé mi-novembre 2013 sur le campus académique de l'Institut Supérieur Industriel agronomique de Huy par le réseau alumni AIHy.
Coordinateur -fondateur : Ing. Pierre Dohmen, MSc.AiHy

  • Son FORUM IntraNet est clôturé depuis octobre 2015 car il n'était pas assez suivi ...par les affiliés.
  • Mais les personnes (pas les robots) enregistrés sur ce site et certainement les affilié AIHy, peuvent communiquer gratuitement en live via l'onglet "AIHy".
  • CHOISISSEZ BIEN votre profil d'utilisateur au sein du réseau AIHy
    Il y a des niveaux d'accréditations exponentielle et toujours après ENREGISTREMENT
  • Les visiteurs ENREGISTRÉS sont nos "INVITES"
       * visiteur occasionnel requérant... un conseil, expertise, professionnel etc.
       * visiteur sympathisant (pour un accès temporaire et limité)
       * visiteur proposant une info utile, des photos de ses réalisations etc.
       * Membre enregistré VIP : fédérations, sponsors, partenaires, HECh
       * pool d'experts, de professeurs et de consultants agrées AIHy & SIRD7
  • les affiliés-cotisants à l'AIHy enregistrés avec leur propre mot de passe
    sont des MEMBRES ENREGISTRÉS. Ils soutiennent directement l'AIHy par une affiliation + cotisation.
    * Ces Membres enregistrés ont accès à tout le contenu du site dont ils peuvent télécharger tous les fichiers
    * Les Membres enregistrés accèdent aux forums thématiques en gardant la main sur leur profil
    * Les Membres enregistrés peuvent créer des mini communautés d'intérêt commun et y inviter qui leur plait.
  • Certains enregistrés accèdent au niveau d'AUTEUR en gardant la maîtrise de leurs publications ou expositions
  • Des Membres enregistrés peuvent obtenir le statut de MODÉRATEUR et gérer leurs communautés et forums.
  • Des Membres enregistrés plus impliqués sont (élus) ADMINISTRATEURS soit du réseau AIHy soit du site, ou les 2.

    Le réseau AIHy est connecté aux autres réseaux d'ingénieurs belges, aux interfaces de Recherches & Développement ISIa/Entreprises, à plusieurs corporations libérales et paysagères et à un potentiel de milliers de diplômés en activité dans le monde, avec VOUS. Enregistrez-vous aussi, maintenant!

ON CHERCHE... POUR VOUS !
ON TROUVE... AVEC VOUS !

index2 f48x40OFFREZ-VOUS l'EXPERTISE DE VOS RÊVES en 'WIN_WIN' !
Vous êtes entrepreneur, chef de projet, un chercheur de trouveurs...

VOUS AVEZ ENVIE…

  • De tester et d'évaluer la faisabilité d'une idée, un projet
  • De mettre enfin au point votre projet 
  • D'innover autre chose, mieux, plus rapide, plus rentable, plus respectueux de notre environnement
  • De faire une expertise d’évaluation fiable

NOUS AVONS POUR VOUS

  • bunsenaihy f150x65le temps de chercher, d’analyser, d’essayer pour Vous
  • des expertises référencées disponibles de niveau académique et industriels,
  • l’infrastructure d'une micro R&D orientée 'application',
  • du personnel motivé à y être affecté : étudiants (TFE), enseignants expérimentés et, notre réseau alumni de +5000 diplômés.

Le SIRD est fait pour VOUS !

sirdlogosite f600x256Dans notre domaine de compétence, nous nous engageons contractuellement à vous fournir un SERVICE de R&D entièrement « à la carte », orienté résultats pratiques et  appliqués à VOS desiderata.
La discrétion, l’expertise par des professionnels expérimentés et nos étudiants restent sous votre supervision.

Si le potentiel n’est pas présent chez les jeunes ou objet d’un TFE (mémoire évalué de fin d’année), le SIRD peut confier à un de milliers de ‘seniors’ expérimentés votre projet, toujours accompagné par des enseignants et nos contacts professionnels qui travaillent dans le secteur privé. On sait de quoi on parle. On est ‘du terrain’ : le vôtre !
Classification NAF rév.2, 2008 : 72.19Z
Le SIRD, affiliée ADISIF® depuis sa création est agrée comme CRA par la Région Wallonne et l'Agence Wallonne pour l'Exportation et comme affiliée UFIIB au Comité des Ingénieurs Belges; la plus haute instance représentant des ingénieurs en Belgique. Dès 2017, l'ADISIF a été intégrée aux programmes professionnalisant des 19 Hautes Ecoles (avec les cycles courts) dans une nouvelle structure appelée SynHERA®
Le SIRD indépendant n'a pas de structure figée. Des Administrateurs du réseau AIHy et des Gestionnaires élus (enseignants académiques ou experts certifiés) en assurent bénévolement la 'maintenance' en attende de votre opportunité.
Elle s'active en chaîne selon ses projets et les disponibilités intra et extra - muros de son réseau et de ses partenaires institutionnels ou de tout autres opportunités fiables.

IL Y A TOUJOURS UNE SOLUTION !

synhera f200

SynHERA (ex ADISIF <2017) est la coupole d'expertise qui coordonne la communication harmonieuse entre les 32 Centres de Recherches Appliquées attachées aux Hautes Ecoles francophones de Belgique.

Et, ce qui n’est pas possible pour le moment chez vous, le sera chez nous!
Cliquez sur le logo de SynHERA pour être redirigé sur son site !

Au niveau de notre Haute Ecole Charlemagne (avec ses 2 Pôles académiques : Liège-Luxembourg + Namur) le SIRD et le CTA, ses affiliées, contribuent par les recherches appliquées, l’expertise, les formations adaptées… à vos propres projets de développement et de transfert de technologie dans tous les domaines des sciences du vivant et de l’environnement que vous unes grosse entreprise, une PME, une TPE ou un indépendant/exploitant dans tous les domaines agronomiques, technologiques ou environnementaux (dont la gestion des paysages).

Pour VOUS, nous mettons à la disposition NOS RELATIONS des mondes marchands, professionnels et académiques + NOS EXPERTISES certifiées et cumulées depuis 1898.
Vos projets de R&D, un développement « one
shot » sont les nôtres, dans les limites concertées de votre budget. Les enseignants les plus motivés de nos 2 campus de réputation internationale, nos experts et seniors expérimentés, toujours approuvés par vous et boosté par l’énergie créatrice des jeunes promotions, des futurs bacheliers et masters ingénieurs industriels.
SynHERA est compétente pour négocier et superviser des projets FIRST-HE et même FIRST Spin OFF.

Alors, n’attendez plus. C’est maintenant le bon moment de vous offrir des chercheurs, le temps qu'il vous faut !

sirdmondial f128Le SIRD est géré par des experts du monde vivant et de l'environnement, élus pour 2 ans: des enseignants et des professionnels.
Le SIRD est TOTALEMENT indépendant : non-subsidié du monde marchand, non-marchand, politique et même académique.
Oui, c'est donc 'une coquille vide', mais certifiée et sans apriori, qui fonctionne rapidement, 'just in time' le temps qu'il faut avec le personnel le plus qualifié disponible. 
Le SIRD fait ponctuellement appel aux étudiants de nos ISIa (TFE) de la Haute Ecole Charlemagne + toutes personnes sélectionnées et disponibles au sein du réseau des agronomes et des paysagistes AIHy (cfr Annuaires établis depuis 1848).
Le SIRD est agrée par la Région Wallonne® comme CRa : centre de recherche appliquée via l'ADISIF® !
Le SIRD collabore souvent avec l'AWEX® et plusieurs fédérations industrielles via les réseaux représentatifs des ingénieurs et des paysagistes.
Intéressé ? En savoir + ! Découvrir quelques réalisations : cliquez ci-dessous sur notre folder de présentation
Le SIRD est classé INSEE - NAF (France) : rév.2,2008, sous-classe 72.19Z (Recherche-développement en autre sciences physiques et naturelles,  agronomie et interdisciplinaire (sciences naturelles, ingénierie et gestions de l'environnement).

Folder de PRESENTATION du SIRD® (cliquez sur ce titre pour en savoir + !)sirdnetwork f128 

 sirdfermierpromotion 900

Nos PARTENAIRES, nos référents, par ordre alphabétique (liens actifs)

entraideaihy f400x300 

  • A.Vi.Gx : anc. Association Royale Vilvorde-Gembloux, ASBL (réseau paysagiste francophone belge intégrée à l'AIHy depuis 2006).
  • ASSOS ASBL: Association des Etudiants du site de Huy : assos-Huy sur blogspot.com® et des étudiants du site de Gembloux (ISIa) : assos-Gx sur facebook®
  • ib : Ingénieurs Belges.be association des ingénieurs francophones de Belgique via les fédérations FABI (Ir.) + UFIIB (Ing.)
  • I.S.I.a. de Huy-Gembloux  (info études et actualités) : I.S.I.a
  • Académie Royale Linnéenne et de Flore de Bruxelles, asbl partenaire et associée
    Une des 3 plus ancienne Confrérie horticole de l'occident citée officiellement en 1648 et faite 'Royale' directement par le 1er Roi de Belgique.
  • Société Royale Horticole de Gembloux, ASBL depuis 1885, indépendante et hébergée par A-BT-Gx : SRHGx. Elle publie depuis 1960 l'excellent périodique : "l'Horticole"
  • Notre bonne et belle Ville de Huy(qui nous offrait de temps en temps un prix de la Ville de Huy du temps de la A-M.Lizin)
  • U.F.I.I.B.: Union Francophone des Associations d’Ingénieurs industriels de Belgique,
    La fédération de tous les "Ingénieurs industriels" de Wallonie-Bruxelles : UFIIB 
  • UILg. : Union des Ingénieurs Industriels Liégeois (Ing. diplômés de l'I.S.I.Lg, HEPL.)
  • UG. : UNION GRAMME,l'Association Royale des Ingénieurs industriels diplômés de l'Institut Gramme (HELMo)
  • SynHERA : Pôle des (+32) Recherches Appliquées des 19 Hautes Ecoles francophones belges sous la supervision du réseau universitaire LIEU
    Le SIRD, Service d'Investissement de Recherche (appliquée agronomique) et d'Investissement crée par le réseau AIHy y est agrée et fonctionnel au service du réseau ®AIHy et des campus ISIa de Huy et de Gembloux...à la demande (car gérée bénévolement et indépendamment de la FWB).
  • SRBII : l'anc. Société Royale Belge des Ingénieurs et des Industriels crée en 1885, (via UFIIB).

 partenariataihy 900

ISIa un enseignement supérieur en agronomie du 'développement international' depuis 1963 sans interruption !

isia f300x130Logo de l'Institut Supérieur Industriel agronomique (< HECh) depuis 1998.

Ce qui les nourrit dans le cœur, ce n’est pas ce qu’ils reçoivent du blé, c’est ce qu’ils lui donnent.

  1. de Saint Exupéry, Citadelle.

Juste après la seconde guerre mondiale, en 1947, le Ministre MUNDELEER réforme l’enseignement agricole, qui quitte le ministère de l’agriculture pour passer à celui de l’éducation nationale, en le structurant sur le modèle de l’enseignement technique supérieur et en créant la formation d’ingénieur technicien en agriculture . Huy devient donc à cette époque une des écoles supérieures qui dispensent cette formation dans deux orientations, l’agriculture tempérée et l’agriculture coloniale, à partir de 1949.

Le mot colonial disparaître des diplômes en 1960 à la demande expresse des diplômés de cette section.

Une orientation « industrie agricole et alimentaire » viendra se joindre aux deux autres en 1959 (professeur George) et une autre, plus récemment, en « environnement », à l’initiative du professeur Clignez.

Les deux premiers ingénieurs en agriculture coloniale (Hussin René†et Saussus Pierre†, 1951) seront diplômés à l’école d’IZEL (aujourd’hui disparue) mais c’est un diplômé de la section tempérée (Robert Collard†) qui fera la plus grande carrière africaine chez Unilever® comme directeur de plantation. Les deux premiers diplômés de cette section à Huy (Franz Bouret† et Yves Dubois, 1952) feront respectivement des carrières africaines chez Unilever et à l’INEAC en station de recherches au Burundi. Les grandes compagnies agricoles des régions chaudes apprécient très vite ce nouveau type d’ingénieur très à l’aise sur le terrain et les diplômés des promotions suivantes auront peu de difficultés pour trouver un emploi.

aihyoldlogo1 f245x300On trouve les tropicaux de Huy à la base de la création d e l’ASSOS en 1951, Yves Dubois devenant le premier président et Franz Bouret se consacrant plutôt à la maîtrise des guindailles, expertise où il excelle sa vie durant pour le plaisir de ses convives. Entre 1951 et 1960, 87 ingénieurs seront formés à Izel et à Huy dans cette section dont on prédisait la disparition avec celle des colonies. Ce sont des rescapés de première ou de seconde candis baptisés à Gembloux qui vont introduire à Huy la penne blanche à liseré vert (tous des tropicaux).
[Ci-contre 1er logo des fondateurs. NDLR.]

En 1958, les diplômés d’Izel, Huy, Ath et Gand forment la FENITA où le représentant de Huy est un autre tropical (Jean Cartuyvels). On parle déjà à l’époque de restructuration des études de l’enseignement supérieur et la FENITA se réunit à Namur à ce sujet en 1959. Trois étudiants de dernière année TROP de Huy participeront à ces débats (Joseph Claeys, Michel Roze et A.-B. Ergo).

Revue LE CACTUS (>1958)L’ASSOS est très dynamique et crée une revue (Le Cactus) en 1962, à l’initiative d’un jeune étudiant Trop. Jean JOACHIM dont on va reparler souvent ; revue à laquelle participent les diplômés. C’est le nouveau directeur de Huy (ir Joassin) et un couple de professeurs (ir Pisvin et ir Bourlon) qui vont inciter les diplômés à se structurer en association d’école (l’AITHy Association des Ingénieurs Techniciens de Huy), ce qui sera réalisé en 1963, avec un tropical comme président, le confrère Émile Lambert [NDLR. : qui vit toujours à Loncin 04/2639375].

Tout ce qui existe encore aujourd’hui est toujours (ré)actif depuis 1963.

Oui, tout ce qui existe encore aujourd’hui est en place dès 1963 : l’ASSOS, le Cactus, l’association des diplômés ; les "TROP" ont été pratiquement à la base de tout.


Quel bilan la section tropicale présente-t-elle après 60 années de promotions ?

377 diplômés (Huy : 316, Vilvorde : 30 ; Izel : 27, Jury central : 4) ;

377 diplômés dont : 149 ingénieurs techniciens et 228 ingénieurs industriels ou assimilés ;377 diplômé parmi lesquels 6 docteurs ingénieurs, 2 maîtrises en d’autres disciplines, 1 ing. ir. , 1 notoriété scientifique (connus !) ; souvent dans des pays voisins ;

377 diplômés en 60 ans dont 34 consœurs (en 40 ans) ; la première diplômée TROP est Nicole Bellery (1973) ;

Monique Thibaut (épouse du président actuel, de la spécialité ‘TROP’ – on vous l’avait dit ; ils sont partout !) sera la trésorière de l’association des anciens (AITHy) pendant de longues années.

377 diplômés dont 8 ont reçu de la FEANI (Fédération Européenne des Associations Nationales d’Ingénieurs) le titre professionnel d’Ingénieur Européen (EURING) ;

377 diplômés présents (avec des diplômés des autres sections) dans la majorité des pays des régions chaudes.

En 1970, la réforme de l’enseignement supérieur est mise en textes de lois et la formation d’ingénieur technicien en agronomie n’est pas reprise dans les propositions. Jean Joachim† (TROP 1963) président de l’AITHy, va utiliser toute son énergie pendant 7 ans pour faire intégrer l’enseignement supérieur agricole dans les textes de lois, ce qui aboutira en 1977 à l’enseignement supérieur de type long en 2 cycles de 2 ans, aux titres et grades d’ingénieur industriel en agriculture. C’est lui également qui va faire entrer l’AITHy à l’UNIT-NUTI (Union Nationale des Ingénieurs Techniciens), ce qui la rattache de facto à la FEANI et à la FMOI (Fédération Mondiale des Organisations d’Ingénieurs). Les ingénieurs de Huy et l’Institut qui les forment, sont répertoriés définitivement dans des organismes internationaux. L’AITHy va s’employer ensuite à aider les ingénieurs techniciens agricoles à se faire assimiler au nouveau titre, en présentant leurs dossiers via l’UNIT-NUTI. L’AITHy devient l’AIHy.

En 1880, l’ing. A.-B. Ergo, (TROP 60), à l’époque secrétaire général de l’aile francophone de l’UNIT-NUTI, et membre de sa Commission Enseignement Supérieur et Recherches, propose au congrès de Bouge (Namur), une restructuration en 5 ans (2 + 3) de l’enseignement technique et agricole de type long

Il faudra 24 ans, beaucoup de discussions et de rencontres avec les autorités politiques ainsi que l’aide inattendue de l’Europe (Sorbonne-Bologne) pour que le projet passe sous la forme (3+2), au moment, en 2004, où il est président fédéral de l’UFIIB (Union Francophone des Ingénieurs Industriels Belges).

Un titre professionnel protégé (contre les faussaires), reconnu (employeurs) et respecté (institutions publiques et privées) ; ce n’est jamais automatique ou décrétable. C’est toujours le résultat d’une mobilisation vos pairs.

Son souci immédiat sera l’assimilation automatique des ingénieurs industriels au nouveau grade de Master en Sciences de l’ingénieur industriel.

Premier ingénieur industriel en agronomie à diriger (2 x 2 ans) la fédération vieille de 80 ans, il a siégé, à ce titre au CNB (Comité National Belge) de la FEANI qui représente, au plus haut niveau national, les ingénieurs civils et industriels francophones et flamands.

Ce bref historique souligne l’importance et l’engagement des diplômés de la section tropicale de l’ISIa de Huy, [ndlr] comme l’excellente réputation et proactivité associative du réseau AIHy (toujours d’actualité), dans l’évolution des études supérieures de type long en agronomie, mais ne pointe pas le travail qui reste à effectuer ; à savoir l’accès direct au troisième cycle en Belgique, comme jadis pour les licenciés, une compétence qui existe potentiellement chez certains diplômés qui vont chercher ce grade dans d’autres pays.

L’histoire de ceux qui ont été et qui sont encore au boulot, dans la plupart des pays chauds où ils représentent notre école et la Belgique est encore à écrire et elle est brillante.

On trouve d’ailleurs la trace des plus jeunes dans la page sur les anciens du site de l’ISIa. Cette histoire commencerait avec Yves Dubois, premier ingénieur engagé à l’INEAC et se poursuivrait avec Clément Mathieu (Trop 64), membre de l’Académie des Sciences d’Outre-Mer en France, dont le curriculum est si volumineux qu’il remplit à lui seul plusieurs pages.

Mais les diplômés sont souvent le reflet multiple de ceux qui les ont formés et qui ont eu la responsabilité de la section. Ils ont leur place aussi dans ce texte souvenir. Je les citerai dans l’ordre de leur ancienneté : l’ir. Joachim, le Dr. ir Lozet, l’ir. Ledoux , l’ir Mme Thomé et l’ir. Chapelle.

Il convient de citer aussi ceux qui sont morts, au travail, tragiquement assassinés, en aidant les pays déshérités : Guy Puffet et Jean-Marie Piron au Congo, Luc Hennebert et son épouse Françoise Jacques pour la FAO au Mozambique, ils ont plus que les autres une place dans cette histoire.

Le Professeur qui reprend en main la section ‘agronomie des régions chaudes’ (on dit maintenant en développement international', est le Dr vétérinaire Yves GIELEN [yves.gielen@hech.be]. Il bénéficie d’une expérience vécue sur le terrain professionnel comme nos meilleurs professeurs, ceux que des générations d’anciens étudiants n’oublieront jamais. VIVE les ‘TROP’ ! Car, ils vieillissent bien et sont des membres très réactifs.