user_mobilelogo

Présence en ligne

Ils-Elles sont connecté(e)s ci-dessous...

TAUPE-GRILLON et FRELON ASIATIQUE

La biologie, ennemis naturels et prédateurs  !

Auteur principal : George-E. FRISQUE; ingénieur AIHy MScB.ULG. professeur er. généticien ULg

Des amis de Saint Pierre de Chartreuse (F) m’interrogent sur la pullulation de Gryllotalpa gryllotalpa L, dans les potagers et sur une éventuelle lutte biologique.

NDLR-AIHy.: Notre confrère G-E. FRISQUE nous signale ici la taupe-grillon, courtilière ou taupette qui creuse inexorablement des galeries à travers sols et, racines (ce qui explique son antipathie pour les horticulteurs).
Oui, c'est un très gros insecte (≤5 cm) robuste et assez 'monstrueux' pour nos régions (on est quand même pas en Afrique).

art85 courtilière 

La courtilière, Gryllotalpa gryllotalpa,
Taupe-grillon, Mole-cricket
Ordre des Orthoptères (Sauterelles et grillons)

Insectivore et carnivore : lombrics, ver blanc du hanneton, larves de taupin, asticots de la mouche du chou, de la carotte…
Son prédateur , une guêpe fouisseuse solitaire, Larra anathema, qui après une piqûre paralysante, pond un œuf  par courtilière qui parasitée poursuit un certain temps son activité  (p. 1194 P. P. Grassé. Traité de Zoologie. Masson 1951).
On connait mal son aire de distribution.
L’animal se réfugie dans le fumier et il préfère les zones humides.
Pour en savoir = : relire l’éminent éthologue entomologiste FABRE.

En 1957, le Pr.Cordonnier,Ecole spéciale d’Ing.Huy (actuellement campus de l'Institut Supérieur industriel agronomique de Huy - HECh; ndlr.) nous a fait découvrir cet orthoptère,dans l’ancien vignoble,sis sur les coteaux,sis en fin de la rue Saint Victor…

 Luttes et protection contre la courtilière

1.    L’usage d’un engrais azoté , la cyanamide calcique : Ca=N-C=N, 
Il  apporte15% azote N, 60 % de chaux CaO, dose entre 12 g et 25 g/m2
Attention ! C'est un engrais noirâtre : agressif, et toxique par contact, inhalation et action oculaire ,donc : gants, masque, lunettes.

A uitliser de février à mars, après labour puis hersage.

            Toxicité  de CaCN2

L’ion cyanure se lie aux métallo-enzymes de la chaîne respiratoire et  au fer ferrique de    la cytochrome  c oxydase, bloquant ainsi  la  chaîne respiratoire mitochondriale. Le trajet des électrons dans le complexe IV étant inhibé par le cyanure.
Le complexe IV est le dernier des 4 complexes de la chaîne respiratoire qui agissent sous l’égide d’une armada d’enzymes. 
Seuls les complexes III et IV assurent le transport actif des protons vers l’espace inter membranaire ou s’installe un gradient de concentration en protons  ∆pH et un potentiel de membranaire ∆Ψ qui provoque la force motrice protonique, essentielle à la phosphorylation de l’ATP.

Extrait de C. Delbart

               + 0,25 V              complexe IV                  + 0,82 V

                    cyt c →      Cu A │cyt a │cyt a3/Cu B  → O2

                                                                                ↑

                                                                                Cyanure

 

  Le fonctionnement de ce  complexe est particulier. Le cytochrome c  donne son électron sur la face « espace » de la membrane externe, l’électron est alors dirigé vers le site actif du complexe pour servir à la réduction du dioxygène en 2 molécules d’eau.

Les 2 électrons fournis par 2 cytochromes  c   n  ’assurent que la réduction d’une demi-molécule d’  oxygène …

 2 cyt c     ( Fe 2+  )    + ½ O2   +   2 H +    →2  cyt c ( Fe 3+ )  +H2O      ∆E° , =  +0,57 V

Sigles.

cyt c cytochrome c
Cu A sous-unité II
a 3 / Cu B

centre bimétallique oxydé Fe 3+ / Cu 2+ (ou s’opère la réduction d’O2) et→

Fe 2+/ Cu+ en captant 2 e-

ATP adénosine 5’-triphosphate
ADP adénosine  diphosphate
Pi phosphate inorganique, PO4 -3

2. Le mélange eau- huile de lin , selon  le  Grand dictionnaire universel Larousse  du XIX e siècle

3. En Suisse, on vendait un appât toxique, du riz empoisonné avec du fluosilicate de baryum !!! (= interdit actuellement; NDLR.)

4 .Les insecticides d’origine végétale : les pyréthrines et la la roténone (Derris, Tephrosia)

 5. Protéger les plantules de potirons, potimarrons, courgettes …en les repiquant dans de gros pots perforés de fins orifices et dépassant de 5 cm la surface du sol, ou entourés d’un  treillis au maillage fin…

Le FRELON ASIATIQUE

A propos d'un autre insecte : les FRELONS. Depuis fin 2016, les observatoires biologiques signalent une remontée inquiétante du FRELON ASIATIQUE (Vespa vetulina) depuis le Sud de la France (observée la première fois en 2004) vers nos Ardennes.
A peine moins agressif pour l'homme que son cousin européen, vous devez absolument apprendre à la reconnaître pour la survie de nos abeilles, dont il devient un prédateur acharné impitoyable. 
Une dizaine de frelons asiatiques dans votre verger peut rapidement stresser et exterminer toutes les abeilles domestiques d'une ruche à miel.

art85 frelons

Le FRELON ASIATIQUE reste assez facile à identifier pour un non-entomologiste et, on trouve de nombreuses vidéos et images fiables sur le Net (Wikipedia pe).
2 à 3 x plus grosse qu'une abeille mais à peine un peu plus petite et trapue que nos frelons; on l'identifie surtout par ses pattes colorées jaunes, la couleur orangée (j'ai pas écris jaune) du dernier segment de son abdomen et à ses ailes (4= c'est un hyménoptère quand même) de couleur fumée. 

Au printemps vous pouvez déjà trouver leurs nids impressionnants suspendus dans les branches avec +10 000 individus; la reine très féconde résistant à nos hivers.
 Addendum.: Pour le FRELON ASIATIQUE : le piégeage artisanal actuel manque d’efficacité et les appâts à base de phéromones sont encore en recherche et développement. Et, il faut éliminer les frelons sans toucher aux abeilles !
Notons quand même que des sociétés d'apiculteurs français (Béarn) signalent une protection efficace à l'aide de grillage sélectif à placer autour de la planche d'envol à l'entrée des ruches...